•  

    Bonjour, bon après midi ou bonsoir tout dépendant de votre position par rapport au soleil.(rires)

    Sans vouloir faire mon téteux (flatteur), j'ai décidé de vous dire combien - en dépit de tout- j'aime ce pays qui m'a accueilli depuis 8 ans et combien je me sens si bien malgré la froideur implacable et impitoyable des hivers québécois. Ce que j'appelle pays n'est pas -encore- un pays mais bien une province parmi tant d'autres qui composent le Canada. Cette province qui a tout pour être un pays se nomme le Québec. Sans être souverainiste et indépendantiste, je lève toutefois mon chapeau à ces personnes qui se battent afin de voir la province du Québec devenir le pays du Québec. La route est encore longue certes, mais le rêve n'est pas irréaliste. Pourquoi je pense, je dis, j'insiste, je persiste et je signe que le Québec demeure une des places à vivre au monde ? pour plusieurs raisons mais je n'aurai jamais assez de place pour élaborer sur toutes les raisons. J'ai retenu éssentiellement  quelques unes.

    Le travail, le courage, l'ambition et l'audace.

    Quoi qu'on dise, je constate - et j'espère ne pas me tromper -que les Québécois surtout de souche d'abord sont des travailleurs archarnés, de vrais bourreaux du travail. Ils et elles cumulent des heures supplémentaires pour arriver à leur fin et payer les impôts. Leur courage ou leur audace n'est plus à démontrer et leur rayonnement  s'étend à la grandeur de notre planète.  Prenez n'importe quel domaine professionnel, Il ya un Québécois ou une Québécoiiiiiiiise -comme dirait Gilles proulx ex animateu de radio - quelque part qui fait la fierté de tout un peuple.  La fameuse révolution tranquille a transformé le Québec et on peut constater le résultat aujourd'hui. N'est ce pas le fruit du travail, du courage, de l'ambition et de l'audace ?

    La reconnaissance de l'égalité Hommes et Femmes.

    N'en déplaisent aux passéistes ou aux archaiques, les temps moyenâgeux sont révolus et au Québec, les Femmes et les Hommes sont égaux devant les lois et devant le salaire aussi. L'équité salariale est devenue chose du passé puisque depuis 2008, le gouvernement du Québec par le biais de la ministre des finances -que j'aime particulièrement- Monique JérômeForget, a  reconnu après les pressions syndicales et des mouvements féministes qu'il y avait un fossé entre le salaire que gagnait les hommes et les femmes à compétence égale. Les femmes vont donc rattrapper le manque à gagner et ce n'est pas peu. Dans plusieurs pays développés, le sujet sur l'équité salariale n'est pas encore évoqué, ce qui fait du Québec une province assez avancée dont l'expertise sera sans doute très démandée partout ailleurs.

    Québec: Le paradis des familles.

    Le premier ministre Jean Charest  a déja dit dans un passé très récent - et je me souviens- que le Québec est le paradis des familles grâce à toutes sortes d'aide aux familles. Une femme qui ferait un, deux ou trois enfants au Québec peut compter sur l'aide du gouvernement du Québec tout parti confondu. N'est ce pas beau çà ?

    La cerise sur le sundae.

    Comme je l'ai dit plus haut, je ne vais pas élaborer longtemps mais voici la partie qui a suscité mon envie d'écrire sur les merveilles du Québec. Il s'agit des montants d'argent que le gouvernement du Québec investit sur toutes sortes de publicités afin de nous aider, de nous sensibiliser ou de nous mettre en garde sur bien de chose. Croyez-le ou non, je lis beaucoup et je fais beaucoup de recherches. Je vois ce qui se passe ailleurs et je compare. Au Québec, le gourvenement ne baisse jamais les bras face à des tares qui minent la société, ne laisse rien passer au hasard et veille au grain. Faites vous même le constat, lorsque vous regardez la télé ou écoutez la radio, comptez vous mêmes le nombre de publicités payé par le gourvenement du Québec. Il y en a au moins 5 par mois. Elles sont souvent ponctuelles comme la pub sur la discrimination raciale -Pas de talents à perdre-. Dans cette pub qui m'a séduit, les concepteurs ont mis un accent sur le côté positif de la différence, et le message est clair: Quelque soit la couleur, la provenance ou l'accent de la personne à embaucher, si elle a du talent, embauche-la. Voilà un très beau message et il n'ya qu'au Québec qu'on voit de tel éffort de la part gouvernement qui veut divertifier la fonction publique, et insister les autres secteurs  professionels de faire en sorte que tout le monde se taille une place. Je ne nommerai pas toutes les pubs, on les voit. En ce moment, la pub à la mode est sur la violence conjugale, composer le 911 pour sauver tel ou telle personne. Il ya aussi celle sur le suicide, celle sur la consommation des médicaments, sur l'épargne, sur téljeunes, sur le tabac, sur le décrochage scolaire, sur les jeux au hasard( Loto Québec), sur les grands travaux routiers, sur la sécurité sur nos routes, la courtoisie au volant, les pneus d'hiver, la vitesse qui tue, l'alcool au volant, la maltraitance des enfants, sur l'importance de la langue française, le respect des personnes âgées ou celle sur les services mis à notre disposition - je ne voulais pas les nommer et finalement ...  (rires)- bref au Québec, on a tout pour être informé et on a tout pour s'en sortir pour ne pas dire réussir. Bravo au gouvernement.

    Conclusion

    Je ne prétends pas que tout est facile au Québec loin de là. Je reconnais aussi que le développement du Québec de nos jours se fait avec la contribution des immigrants et que le succès actuel ne peut plus être seulement attribué aux Québécois de souches. Les temps sont aussi durs et je ne minimise pas les difficultés que certains d'entre nous traversent tous les jours sans y parvenir. Comme bien d'endroit sur terre, le Québec a aussi son lot de malheurs mais pour une fois j'ai voulu arrêter le temps et de dire MERCI au gouvernement du Québec pour ses bons coups. On n'est pas toujours reconnaissants envers un gouvernement car toutes les décisions ne font pas l'unanimité. Il ya toujours des heureux et des malheureux et ainsi va la vie. Je n'ai pas beaucoup voyagé mais ma petite expérience des voyages éffectués dans bien de pays m'a démontré que s'il restait un endroit à vivre au monde, je choisirai volontiers le Québec sans hésitation même si j'adore mon Cameroun natal. Le chanteur et ami Corneille disait: '' Ma terre n'est pas là ou je suis né mais bien là ou je me sens bien''. Voyez-vous, parfois je blasphème, je chiale, ou je suis en maudit contre le gouvernement qui a trop de culot pour venir chercher de l'argent dans mes poches déja sèches et creuses mais lorsque je vois autant de bonnes publicités, je me réjouis par moment car après tout, il s'agit de notre argent, oui NOTRE ARGENT, argent que nous gagnons à la sueur de notre front, oui nous vaillants et infatigables contribuables. Même si le système de santé est désuet,même si les infrastructures routières sont à refaire, mon topo aujourd'hui se veut positif. Vivement que le gouvernement continue de nous faire de bons coups. Si après lecture de cet article, vous sentez de la morosité, penser à cette chanson  des Denis Drolet:"Fantastique, fantastique, oh oui c'est fantastique, fantastique, oh oui la rue est fantastique ce soiiiiiiiiiiiiiiiiiiir''. Et si tout va mal, composer le 911, il ya toujours une aide gouvernementale au bout de la ligne et peu importe votre problème. N'est ce pas FANTASTIQUE ?

    C'est encore moi, Félix le chat depuis Sherbrooke. Merci de me lire plus souvent.


    votre commentaire
  • Vous n'êtes pas surpris que je parle de politique provinciale n'est ce pas ? Vous êtes par contre surpris que je parle de la défaite cuisante de L'ADQ après plus d'un mois.  Au fait je cherchais à comprendre biens de choses et j'en suis venu à trouver une explication certes personnelle mais  fondée à l'image du paysage et du contexte politique Québécois.

    SOUVENEZ-VOUS ... !!!

    Il ya huit ans alors que je posais mes valises à l'aéroport international Dorval devenu  plutard Pierre Elliot Trudeau, le paysage politique du Québec comptait deux grands partis politiques. Le parti Québécois aux accents souverainistes et le parti Libéral aux accents fédéralistes disons. Il y avait aussi un autre parti  l'ADQ( l'Action Démocratique du Québec) avec à sa tête, un jeune politicien dans la trentaine aux incisives  très aigus au nom de Mario Dumont. Il avait alors 2 Députés.  Nous sommes en 2001 et c'est le parti Québécois avec Mr Bernard Landry - que j'aime particulièrement- qui est au pouvoir.

    DEUX ANS PLUTARD...

    Deux ans plutard et plus précisément le 14 Avril 2003, aux lendemains de mes 26 ans et des élections provinciales, Le parti Québécois de Mr Bernard Landry perd le pouvoir au profit du parti Libéral avec un Jean Charest très opportuniste et contesté. L'ADQ avait une fois de plus offerte une prestation à son image c à d 2 députés encore et malgré la présence de l'ex Maire de Montréal  Pierre Bourque -que j'aime particulièrement- le parti de Mario Dumont n'avait pas fait mieux que le statuquo et tous les sympathissants de ce parti s'en offusquaient un peu. On ne connaissait pas les députés de l'ADQ mais on connaissait Mario Dumont, il trônait comme un Duc à la tête de son parti.

     

    DEUX ANS PLUTARD ENCORE ... Et oui

    En 2005, Mr Bernard Landry chef de l'opposition du parti Québécois démissionne après que 76% des membres lui aient apporté  un vote de confiance. (Drôle de démocratie, 7 personnes sur dix te disent qu'ils t'appuient et tu préfères démissionner parce que ce n'est pas assez ??? wow, Si les dictateurs Africains qui volent des élections pouvaient voir comment en Occident les gens sont démocrates.) Anyway, je disais donc que, suite à la démission de Bernard Landry - que j'aime particulièrement -, le parti Québécois se cherchait donc un CHEF ou une CHEFFE.

    L'ASCENSION D'ANDRÉ BOISCLAIR

    Suite à une campagne torride, très médiatisée, pleine de rebondissements, de combats et de débats houleux, de tous les candidats au poste de chef du parti Québécois, deux noms, deux personnes, deux personnalités contrastées et diamétralement opposées sortent du lot. André Boisclair et Pauline Marois. Le premier revient fraichement de l'université Havard avec un diplôme de plus , il a 39 ans, il est beau gosse, une dentition d'enfer et un sourire à faire fondre un peu comme celui de Barack Obama, métrosexuel,(voir dictionnaire svp),il plait aux hommes et aux femmes mais son choix est clair, il est homosexuel. Il  est le symbol de la génération montante. La seconde est député encore mais dans l'opposition, elle fait partie de la vieille garde du parti Québécois. Excellente politicienne, elle a jadis occupé des postes ministériels très importants. Elle est une dure des dures, mais les gens la trouvent snobe, riche et un peu trop au dessus de ses affaires. Au verdict final, C'est André Boisclair qui gagne l'investiture et devient chef du parti Québécois.

    LE TOURNANT DE L'HISTOIRE: La montée de L' ADQ

    Après cet investiture, Mme Pauline Marois démissionne de son poste de député et retourne chez elle faire du jardinage. André Boisclair fait face à la prochaine l'élection de 2007 et doit rassembler ses troupes pour défaire le parti Libéral de Jean Charest mais..... prenez bien attention car c'est ici que Mario Dumont et son parti deviennent subitement populaires malgré eux. Que se passe-t-il ? Les irréductibles du parti Québécois, les durs à cuire, les souverainistes de la première génération qui ne voulaient pas d'André Boisclair ont décidé de donner leur vote à l'ADQ.  Les gens ne se l'avoueront jamais mais  L'ADQ n'a pas obtenu 41 députés parceque les idées de Mario Dumont avaient changé, non, non non. Les gens ont préféré un straight à un gai. Oui il faut le dire, entre Mario  Dumont, jeune père de famille, conservateur et défendeur de la famille à l'ancienne, représentant du Québec profond c à d des régions, et André Boisclair un gai célibataire, aimant la vie et ayant déja pris de la drogue, le choix était clair: Mario passait mieux et ce sont surtout les mécontents du parti Québécois qui ont permis à l'ADQ de connaître ce grand succès.

    LA DESCENTE AUX ENFERS.

    Suite à la défaite du parti Québécois avec André Boisclair comme chef, comme cela se fait souvent un peu partout, la tête du chef est réclamée,- on l'a  vu cet automne avec le parti Libéral fédéral de Stephan Dion- André Boisclair fait face à la pression des  purs et durs et démissione  de la chefferie du Parti Québécois. Le siège est vacant mais pas pour longtemps car la mal-aimée du parti Québécois semble plaire tout à coup et de qui s'agit-il à votre avis ? Pauline Marois. Et oui, la jardinière  à la retraite laisse ses fleurs orpheline et fait un retour triomphant comme candidate à la chefferie. Gilles Duccepe du Bloc Québécois qui rêvait du poste se rebiffe. La joie revient au sein du Parti Québécois, les troupes se ressèrent et Pauline Marios à l'unanimité obtient l'investiture du parti. Confiante, une image refaite pour plaire à monsieur et madame tout le monde, elle tient tête à l'ADQ et aux lendemains de la dernière élection, elle recupère tous les comtés et régions jadis aux mains de l'ADQ. C'est la désolation et la descente aux enfers, la fin de l'apogée de Mario Dumont et ses troupes. L'ADQ obtient 7 députés et semble déboussolé pourtant, il n'ya rien à faire. Comme un chien défait qui remet sa queue entre ses pattes, Mario Dumont annonce sa démission. Surprise !!!! Olala !!! Comme j'adore la politique. Je me régale et cela nourrit ma passion pour les politiques.

    Conclusion

    Je ne comprends pas pourquoi Mario Dumont lâche la barraque car il  remplit bien son rôle de troixième parti, de troixième laron, de parti de refuge de sanction ou d'objection. Les gens ont besoin d'un troixième parti pour sanctionner les deux grands partis. Un peu comme le Front National en France avec Jean Marie Pen, ou le NPD au fédéral avec Jack Layton. Bien que le but de tout parti politique est le pouvoir, il ne faut jamais oublier que dans plusieurs démocraties et même dictatures, il ya toujours deux grands partis politiques. Les autres  ont encore du chemin certes mais ils sont aussi près du but.  Je pense que Mario Dumont et l'ADQ ne s'attendaient jamais à être un parti d'oppostion même si l'ADQ serait bourrrée de vedettes. L'arrivée de Mme Marois allait toujours -à mon avis- changer la donne. Avec 7 députés, l'ADQ a juste sa part de gâteau dans une province disputée par deux grands partis. Mario Dumont ne devrait pas abandonner mais de continuer en espérant qu'un jour un des deux partis ait des bâtons dans leur roue, ce qui à ce moment là, le propulserait vers le but ultime qui est le POUVOIR.  Question à 100 piasses: Que va-t-il devenir mon cousin Mario ??

    Voila à mon avis ce qui explique la montée et la descente de l'ADQ en 1 an et demi.

    C'était Félix le chat . Je vous pésente mes excuses pour les fautes, Je déteste relire mes textes alors si vous voulez être mon correcteur, faites-moi signe, je vous donnerai le mot de passe.  Mais rassurez-vous de faire moins de fautes que moi. (rires ) Merci.


    votre commentaire
  • Je vais vous parler de la peur aujourd'hui. Cela vous dit quelque chose ? Aviez-vous peur des étrangers ? Et j'entends ici par étranger tous ceux que vous ne connaissez pas, et peu importe leur race. Si je vous parle de peur de l'étranger c'est parceque je suis étranger au Québec et que comme bien des étrangers on fait des rencontres avec les Québecoises et parfois il ya toujours la question de la peur de l'autre.  Je ne parle pas de l'Agoraphobie. Ce n'est pas un problème spécifique au Québec mais  un problème probablement normal, qui doit faire partir de nous. Personnellement je me confesse :'' Je n'ai jamais peur de l'autre race parceque j'aime les différences''.

    Commencons par les Préjugés populaires et parfois de mauvais goût.

    Vous avez certainement déja entendu biens de préjugés sur les autres ethnies et races. Les humoristes sont parfois les vecteurs de telles ignonimies. Ici on appelle cela des jokes(blagues)je vous donne un exemple, '' Attention aux Africains, ils sont tous des polygames.'' Oui la polygamie existe encore dans certains pays Africains mais cela ne fait des Africains  des polygames. Et dès qu'un Africain rencontre une Québécoise, elle a subitement peur parce qu'elle a entendu dire que les Africains seraient tous de polygames et dans sa tête..., elle pense que celui qu'elle vient de rencontrer serait polygame. Vous savez les femmes ont un hamster dans leur tête et il pédale très fort.

    ''Attention aux Arabes, ce sont de terroristes''. Oui certains le sont mais cela ne fait des Arabes des terroristes sinon mon ami Hussein se serait déja fait exploser. Dès qu'il rencontre une fille, cela ne marche jamais parceque la famille de cette dernière a une peur bleue des Arabes.

    ''Attentions aux Haitiens ce sont des paresseux..'', oui certains aiment trainer les pieds mais cela ne fait pas des Haitiens des personnes moins vaillantes.

    ''Attention au Québécois ce sont des chialeurs et d'éternels insatisfaits..'' oui c'est vrai qu'on chiale un peu trop au Québec mais cela ne fait pas des Québécois  des chialeurs. J'en  connais qui sont super cools.

    ''Attention aux Français, ce sont des snobs, Les Indiens les Anglais et les Irlandais sont des Alcooliques.''

    ''Attention les Pakistanais puent l'épice, Les Américains sont arrogants et des va-t-en guerre,'' Les palestiniens sont des kamikazes , les Saoudiens sont des batteurs de femme.... bla bla bla. bla bla bla ......

    Je vous épargne le reste. voyez-vous ce ne sont pas les préjugés qui manquent et même si cela est indicateur d'une certaine vérité constatée çà et là, cela ne devrait pas nous détourner de l'éssentiel. Il ya aussi les médias qui ne nous aident pas à faire un jugement sensé. Je connais des personnes adultes ici  qui s'abreuvent de nouvelles explosives ou'' sensas ''et cela devient leur seule reférence. '' Ils ont dit à la télé que ......'' Il faut apprendre à faire confiance à soi même et ensuite à l'autre. Il n'ya rien de beau que de rencontrer ou de sortir avec un homme ou une femme d'une autre race ou ethnie. Je trouve cela beau un homme noire et saaccompgné de leur enfant mulâtre. Imaginez un Latinos et une belle Québécoise!!, un Sénégalais et une Chinoise, une Brésiliene et un Français bref je trouve cela très beau et c'est déplorable d'entendre encore certaines personnes dire ''Fais attention telle personne parce qu'elle vient de telle pays'' C'est de la bull shit ou bétisse.  Un conard est un conard peut importe sa race ou son ethnie. Une idiote restera une idiote peu importe sa race et son ethnie.

    Un peu de science fiction s'il vous plait. !! Aimez-vous le cinéma...tenez.

    Imaginez un seul instant que la mère de Barack Obama, (elle est Américaine de Hawaii). Faisons un peu de la science fiction. Imaginons que quelqu'un lui aurait dit'' Fais attention à M Obama, c'est un Africain il doit être polygame !! Imaginons que la maman de Obama ait décidé de ne pas sortir avec son Papa, que se serait-il passé ? Les Américains seront toujours entrain d'attendre leur premier président Noir. 

    Si la maman de Grégory Charles avait eu peur de son papa parce qu'il serait noir et Caraibéen, que se serait-il passé ?  le Québec n'aurait jamais connu un artiste aussi mulidisciplinaires et pourri de talent qu'est Grégory Charles. La liste des exemples est très très longue.

     La différence est une belle chose pour l'humanité car ne serait-il pas plate ou fade si on était tous Blancs, Noires, ou tous des  Rouges?  Allez-y donc vers les autres et constatez-vous mêmes les faits . J'ai une attirante particulière pour les femmes Blanches et celles-ci me font voir toutes les couleurs, les séparations ne  sont pas toujours belles mais cela ne m'empêche pas de continuer d'aller vers les Blanches au risque de déplaire à ma pauvre maman qui me dit souvent '' Pourquoi tu n'essaies pas les femmes Noires?'' (Rires) J'aime beaucoup ma mère et à chaque fois que j'éssuie un échec amoureux avec une femme Blanche, elle me demande toujours d'aller maintenant vers les femmes Noires. C'est trop mignon, je l'écoute et je continue de faire à ma tête c'est à dire allez vers la différence. J'adore la différence et vive la différence.

    Une petite anecdote croustillante.

    Un ami à moi a rencontré une femme blanche via internet. Elle vit à Gatineau et lui à Laval.  Dès le premier échange via msn, elle lui a demandé s'il avait une gros Pénis, il a dit Non. Elle lui dit: '' Désolé je ne suis pas intéressée car je recherche des hommes noires au gros pénis. Il était déçu Thierry car il la trouvait de son goût. Une semaine plutard il rencontre une autre femme blanche de Laval cette fois-ci. Elle lui demande après quelques échanges s'il avait un gros penis et il a répondu par l'affirmatif. Elle lui a dit:'' Désolé je ne suis pas intéressée. Je recherche un homme noire et pas gros penis car cela me fait mal.''Ella l'a supprimé et bloqué de ses contacts. Je vous laisse deviner dans quel état se trouvait mon ami Thierry.

    C'était Félix le chat depuis mon patelin de Rimouski. N'ayez pas peur de laisser un commentaire. lol


    votre commentaire
  • Avertissement: Cet article est très long. Prenez votre temps et revenez le lire plutard avec une tasse de café, de thé de bière, de vin, d'amarula, ou de smiroff pour ceux qui lisent comme moi. 

     

    C'est fou comment les choses changent dès qu'on part d'un point A pour un point B. Autrement dit entre la Vieille Europe (et je parle surtout des latins comme les Francais, les Italiens ou les Espagnols), et le Québec. Il ya un fossé disproportionnel au niveau d'une pratique jadis courante mais en voie de disparition: LA DRAGUE.

    Comme résolution pour l'année 2009, j'ai décidé de me désincrire de tous les sites de rencontre sur internet. J'avoue que toutes mes rencontres ses 4 dernières années ont été faites via internet et les sites de rencontres puisque le nom le dit bien. La personne surprise et enchantée par ma résolution est ma grande soeur en Italie.  Dans sa surprise elle disait ''Mais comment tu vas faire puisque certaines touristes Québécoises me disent toujours être surprises par des hommes qui draguent en Italie .'' En passant ma soeur travaille comme sécrétaire pour une agence de touriste à Rome en Italie. Sa clientèle Canadienne est constituée majoritairement de Québecois. Leur agence est réputée pour avoir des intèprètes en Français d'où l'importance pour biens de Québécois en partance pour Rome de choisir l'agence touristique pour laquelle travaile ma soeur. Parait-il qu'il ya beaucoup de Québecoises qui passent leurs vacances en Italie et comme ma soeur parle français, elle reçoit beaucoup de confidences de la part des touristes et ce sont celles des Québécoises qui sont souvent les plus étonnantes me dit-elle. À la fin des vacances, les Québécoises sont toujours surprises de se faire autant draguer et désirer. Cela les rendrait mal à l'aise mais certaines semble -t-il se seraient laissées aller mais en général, elles vivent cela comme un choc. Elle m'a dit que les Québécoises célibtaires comme mariées lui disaient qu'au Québec cela ne se fait pas draguer en plein air, et que la pratique a disparu sauf dans les bars et par internet via les sites de rencontres. Ma soeur a voulu savoir si cela les avait dérranger, elles ont toutes répondu non.  Certaines avaient les numéros de téléphone de certains virils Italiens en promettant de les appeler une fois au Québec et d'autres avaient même encore les fleurs mortes et séchées qu'elles avaient reçues des dragueurs et qu'elles avaient décidé de garder comme souvenir de leur voyage. Il y en a qui disaient avoir hâte de revenir à Rome car elles ne s'étaient jamais aussi senties bien. Ma soeur tombait toujours des nuees car elle est mariée depuis l'Eté dernier et il ya deux ans, celui qui allait devenir son mari l'avait dragué alors qu'elle prenait un autobus à Paris où elle était allée voir sa meilleure amie. Je me souviens encore de sa voix allumée et suave lorsqu'elle m'avait appélé pour me dire qu'elle avait rencontré un mec qui l'avait dragué juste après sa sortie du métro, elle avait aimé sa manière, le verbe, la posture, le style, elle le trouvait poétique, comique. Il ne ressemblait guère physiquement à l'homme de ses rêves mais il avait le tour pour la conquérir. Elle n'a pas hésiter à lui donner le numéro de téléphone de sa copine car elle n'avait pas de portable puis soudain, elle s'est dit '' Peut être chante-t-il la pomme à toutes les femmes ? '' mais son 6 ieme sens lui aurait dit: '' tant pis, prends une chance '' Ce quelle fit, de rendez-vous à rendez-vous, de voyage à voyage entre Rome et Paris, on connait aujourd'hui la suite. Ils sont mariés et parait-il qu'il n'a pas changé, il est toujours dragueur mais il faut reconnaitre que ma soeur le lui rend aussi bien. Comme c'est ma soeur, mon côté pudique ne veut pas trop savoir ce qu'elle fait pour le rendre aussi dingue d'elle.(rires) Bon voila. C'était mon intro. Je vais aller me chercher une tasse de  thé et je vous reviens.

    Développement.:  Je me souviens il ya 6 ans.

    '' Tu vas rester célibataire longtemps mon cher si tu ne retournes pas sur les sites de rencontre et tenter encore une autre chance....tu auras 32 ans dans 4 mois et tu n'as pas toujours une relation stable. Elle poursuit, ..regarde tous tes amis que tu as laissés au Cameroun et en France sont tous mariés...Josephine s'est mariée (En passant Josephine est ma petie soeur, Edouard mon grand frère, Odile une autre soeur), Edouard est en couple depuis 3 ans et ça va bien son couple, je suis mariéé déja, Odile atteint un bébé de son copain...j'ai coupé court en lui disant: '' Oui, oui, lâche moi les baskets, je le sais. Il me manquait juste le mot câliste à la fin de la phrase mais ma soeur vit en Italie et elle n'aurait rien compris de ce mot très significatif au Québec. Comme je suis aussi poli, je ne l'aurai pas dit, on est à la vieille du jour de l'an quand même. Elle a poursuivi sa morale en me disait '' si je me fis à mes clientes Québécoises, tu ne risques pas de rencontrer une femme dans la rue... avant d'ajouter, surtout pas une blanche car tu as un faible pour les femmes blanches. Te souviens-tu la dernière fois que tu as draguée une femme dans la rue ? Euhhhhhhhhhh.....je me suis mis à réfléchir...si si si, je me souviens. Je me souviens il ya 6 ans maintenant, un samedi du mois d'Août 2002 à 15h, on amorçait le fin de l'Été, il faisait beau, le feuillage des arbres changeait de couleur, l'automne frappait à la porte.  Après le boulot, un collègue de travail m'avait déposé à la station de Métro Crémazie (ligne orange) à Montréal et je devais le prendre pour me diriger vers Angrigon puisque j'habitais ville Lasalle. Je descendais les marches en courant car j'entendais le bruit du metro qui venait. Devant moi une belle sihouette ou talon d'aiguille descendait aussi les marches mais en prenant son temps comme si prendre le métro était son dernier soucis. Je ne la voyais que de dos. Une fois le train rattrappé, alors que les portes  se refermaient, la fille que j'avais vu descendre les marches à pas de princesse semblait préssée subitement. J'ai fais ce qui est interdit dans le métro de Montréal c à d bloquer les portes. Je la trouvais tellement belle que je me suis dis tant pis si je me fais prendre. Lorsqu'elle m'avait vu retenir les portes, elle acceléré sa course et bingo, elle était nez à nez avec moi. Je me souviens lui avoir dit: '' Bienvenue à bord princesse, tenez voici une place propre juste pour vous ''. À Ma gauche il y vait un siège inoccupé. Elle était si surprise qu'elle a répondu:  '' Quelle chance et quel mal vous vous êtes donnés pour moi charmant messieur''. Moi,charmant lui ai-je retorqué. Ce jour là, je portais l'uniforme d'une entreprise spécialisée dans la fabrication des laines isolantes pour les avions de Bombardier. Je n'étais pas très propre et en plus, la laine étant collante, il y avait quelques bouts par ci et par là sur mon uniforme. '' Comment vous vous appelez princesse? '' lui avais-je demandé. Daphney m'avait-elle répondu. Et vous charmant messieur ? m'avait-elle demandé. Moi  euhhhh moi j'étais si surpris que j'ai perdu mon latin. Félix, moi je suis Félix, comme Félix le chat. '' Vous devriez être doux alors '' avait-t-elle demandé ? oui, toujours d'ailleurs. Je n'en revenais pas, c'était la première fois que j'avais la chance de parler à une femme dans le métro de Montréal. Généralement, il est hyperbruyant mais ce jour là, mes oreilles pouvaient capter le moindre battement du coeur de la fille en face moi.  Je la trouvais mignone, elle avait de petits yeux, un visage fin, une coiffure qui cachait son oeil gauche et des lèvres pulpeuses. Les filles ont souvent des balladeurs ou ipod dans les oreilles, ne veulent pas toujours vous répondre ou elles vous dévisagent au moindre dérangement. Ne sachant pas où elle descendrait, je lui avais demandé: '' Descendez vous à Berry Uqam princesse ''?  (Pour ceux qui ne connaissent pas le métro de Montréal. La station Berry Uqam est comme un sorte de carrefour où se croisent plusieurs autres lignes et beaucoup de voyageurs descendent afin de faire un transfert). Elle m'avait repondu Oui. Nous étions déja rendus à la station Sherbrooke (la dernière avant Berry Uqam) et j'avais poursuivi:'' Si jamais je me faisais arrêter par la sécurité pour avoir bloquer les portes du métro, m'apporteriez-vous des oranges en prison princesse? Elle avait sourit avant de dire : ''Sans aucun doute Félix''. ''Dans ce cas, pourrai-je avoir votre numéro princesse afin de vous avertir au cas où ? Elle m'a demandé: '' Descends-tu  à Berry uqam? '' car on arrivait déja à la station en question et j'ai répondu:'' oui princesse'' mais ce n'est pas vrai car je m'en allais à Lasalle et je faisais souvent le changement de ligne à la station Lionel Groulx.(Pour ceux qui ne connaissent pas la Station Lionel Groulx, c'est un peu le même principe comme Berry Uqam, deux lignes de métro s'entrecroisent et les changenment se font, mais pour ne pas manquer ma chance, je suis descendu à Berry Uqam et elle m'a dit: '' Je suis à Montréal pour des vacances, je ne te donnerai pas le numéro de ma marraine chez qui je suis mais si tu le laisses le tien, je te promets que je t'appelerai''. Je lui ai répondu: '' Quelle belle façon de vous débarasser de moi princesse !?, je sais que vous me n'appelerez jamais''  Elle a semblé surprise par ma réponse, du revers de la main et manière élégante, elle a tassé les cheveux qui cachaient son oeil gauche comme pour me montrer son visage entier et je me souviendrai toujours de cette phrase: '' Je ne suis pas une fille de Montréal et je promets  de t'appeler ce soir à 20h après le souper familial pour te prouver ma bonne foi. De sa saccoche, elle avait sorti un stylo et du papier puis elle nota mon numéro de cellulaire et dit: ''  À tantôt Félix ''. Wow !!!, elle avait dit mon nom et noté mon numéro de cellulaire, elle avait prononcé F E L I X de sa bouche et j'étais muet, heureux ouffff, un frisson de bonheur me parcourait le corps. Cela faisait un an déja que je vivais à Montréal et jamais je n'étais attiré par les filles de ma race mais Daphney était d'un mélange afroaméricain qui piquait ma curiosité. Son français avait un mélange de Créole, d'Anglais et Espagnol. Dans ma tête, elle était Dominicaine et cubaine je dis bien dans ma tête car elle était enfait haitiene. Vous voulez savoir la suite, oui oui, elle a tenu sa promesse et à 20h le même soir alors que je ne m'y attendais pas, mon portable sonna, je décrochai et j'entendis: '' Allo Félix c'est Daphney, ta princesse du métro ''. HOLÀLÀ, MAMAMIA, BANALOBA NIKASÔ, étaient mes exclamations. J'étais aux anges. Le bonheur venait de frapper à ma porte. Ma première drague dans le métro à Montréal venait de se concrétiser. Elle m'a demandé ce que je faisais le lendemain Dimanche, je ne me souviens plus de ce que j'avais répondu alors elle m'a invité à prendre un café en précisant: ''C'est moi qui paie''.C'était si mignon, je n'en revenais pas, pour une fois, je plaisais à une fille noire. Le lendemain, je suis allé chez le coiffeur, j'ai appélé mon ami Yattus pour lui raconté mon aventure, il n'était pas surpris dutout et m'a même dit: '' Tu as toujours été un séducteur et je ne suis pas surpris que la fille veuille te voir''. J'étais déçu de sa réponse, je croyais qu'il serait emballé mais non! Pour lui je saurai toujours conquérir les femmes alors que j'étais surpris d'avoir plu à une femme. Mais bon pour faire une histoire courte, mon aventure avec Daphney a donné un an plutard l'arrivée de mon 2 ème garçon Erros Cameron qui d'ailleurs ressemble beaucoup à mon ex comme deux gouttes d'eau mais qui a tout le charme de son père.( Je suis un peu narcissique n'est ce pas ?) Certes nous ne sommes plus ensemble Daphney et moi mais cette épisode de ma vie restera à jamais graver dans ma mémoire à cause de toutes émotions vécues et traversées et la naissance de notre fils. Aujourd'hui elle vit mariée en Floride avec l'homme de sa vie je crois mais quelle aventure.!!!  Non, non, je ne suis plus amoureuse d'elle et je ne retournerai plus avec elle. Ne me jugez pas trop vite. Je parle ici de drague.


    Les temps sont révolus: Constat.

    Draguer dans la rue est presque mal vu. Certaines filles vous prennent pour un aggresseur, un violeur et obsédé sexuel. Pour certaines femmes, draguer dans la rue c'est irrespectueux. Lorsque je revois des amis à Montréal, plus personne ne me dit avoir rencontré une fille dans la rue. ils disent les filles ne veulent plus parler aux gars dans la rue si elles ne les connaissaient pas. Pourtant c'est ça même le fondement de la drague. Être approché par un inconnu, être agréablement surprise par la poésie d'un mec qui vous trouve unique au monde. La drague c'est ça!. C'est vêtir une femme que vous croisez et qui vous plait de tendres mots et compliments à la faire fondre afin d'obtenir un sourire et si elle est séduite, elle pourrait vous laisser son numéro et vous gagnez ainsi le JACKPOT. Je suis né en 1977 et la dernière génération ne drague pas car elle a internet à porter de main et tout semble est facile. je constate que les temps de drague sont révolus. Amère,colère,galère et misère je suis et j'ai, aviez-vous compris ?

    Les Gars, réveillons-nous.

    Avez oublier le verbe? wow!!, je me souviens encore il ya 16 ans, certains frères ainés nous disaient draguer une fille et quel verbe conjugué. En France celui qui avait une copine disait à ses amis pour expliquer sa prise qu'il avait placé le bon verbe. Il fallait donc verber c'est à dire savoir manier la langue. Aujourdhui dans les rues de Montréal, l'usage de la langue française laisse à désirer, moi non plus je ne la maîtrise pas, sinon vous verrez moins de fautes. Les Français non plus d'ailleurs ne la maîtrisent pas mais là n'est pas cela le but. Il faut juste être créatif, et savoir parler aux filles. Vous pouvez même composer deux ou trois phrases poetiques, drôles et mordantes.Les Européens aussi draguent sur des sites rencontres mais la drague reste en core un phénomère de société très prisée qui fait encore fondre certaines femmes. Pour rédiger mon article, j'ai parlé à 4 copines toutes blanches qui sont inscrites sur des sites de rencontre et elles sont déçues de la sècheresse intellectuelle des mecs lorsqu'elles prennent leur message. Voici un peu le genre de message qu'elles lisent. Le fameux ''Allo'' ou ''Salut'' ''c'est quoi ton msn'' ou '' appelle moi voici mon no 514 ou 418 ..''.  Les plus grossiers sont ''Succes-tu ?'', ''Avales-tu ?'' '' Prends-tu par derrière ?, '' poses-tu nue pour la web cam '', les plus dôles sont:'' Tu es plus belle que le soleil '' ou ''veux-tu m'épouser '' Non, non et non. Pourquoi cette paresse intellectuelle?

    Les FILLES, donnez-nous une chance.

    Une amie de race blanche m'a confié lorsque que je faisais ma recherche: .'' Félix, je me fais souvent draguer mais uniquement pas les noires''. Une autre amie m'a carrément dit:''Je ne me souviens pas avoir été dragué par un homme sauf quand j'étais au secondaire et il était Ivoirien''. Une autre amie toujours blanche à renchérit dit: ''seuls les noires prennent le temps de formuler des belles phrases. Ils se donnent un peu de peine quand même mais attention car il ya des Pimps qui rodent sur les sites .Pour mes lecteurs Africains et Européens, un pimp est un proxénète. À la question se savoir si elles se laisseront draguer dans la rue, elles ont toute répondu des peut être ou des ça depend. Une autre a dit: ''bèh j'aurai pas le temps de l'écouter'' Il ya même une amie qui m'a dit: ''si un mec me drague dans la rue, c'est parce qu'il n'a rien à faire ou n'est pas sérieux dans la vie''. Lorsque je leur ai demandé pourqoui elles préfèrent internet à la rue, elles ont toutes répondu pour le choix. Internet offre le choix détaillée,catégorisé que la rue n'offre pas. Elles me disent posséder le contrôle et décident de parler à qui elles veulent et de rencontrer qui elles veulent. Elles le feraient pareil dans un bar car une fois de plus, il ya le choix mais ce que j'ai constaté qu'au délà du choix, il ya une autre dimension indéniable la parité homme femme. Bien que je reconnaisse que les mecs draguent moins au Québec, il ne faut pas nier la force du féminisme grandissant des Québécoises, la perpetuelle recherche de l'égalité des sexes et l'affirmation de sa sexualité. La femme Québécoise est l'une des rares au monde qui dira ''Je baise qui je veux '' ou encre '' J'ai pas besoin d'un homme dans ma vie et cette phrase je ne peux pas vous dire combien de fois j'ai entendu des Québécoises me le dire. '' Il ya en a qui s'en foutent de la poesie des mecs'' m'a confié Thierry un ami de 33 ans d'origine Haitienne, Il poursuit: tu leur apportes les fleurs,à la fille et elle te dit qu'elle ne croit pas à la romance et ne veut rien de serieux. Elles se foutent de ta galanterie, elles veulent ton cul la nuit et le matin venu, elles te demandent de retourner chez toi et parfois, elles ne te laissent même pas le temps de prendre ta douche. Cet ami puisque je le connais est un fin dragueur mais il ne tombe que sur des femmes qui ne veulent pas s'engager. Les filles de 27 ans et moins le trouvent ringard ave sa poésie. Il parait vieux jeu pour elles. Dans la rue, il m'a dit préfèré draguer les femmes Noires car elles sont receptives à la drague et aiment se sentir UNIQUE . Une fois me dit-il, il a dragué une femme de 24 ans Blanche dans un club, elle l'avait ignoré et il est revenu à la charge avec un verre de champagne, la fille a appélé les portiers du Club et n'eût été la presence d'un propriétaire du club qui le connaissait, il aurait été mis à la porte pour harcellement. Il m'a juré que plus jamais il ne draguera une femme blanche ailleurs que sur internet. Ma meilleure amie Noire Jhevere Mc Donald, d'origine jamaicaine s'est faite draguée par son collègue de service un certain Kent de Magog. Ce dernier serait en plus son supérieur hierarchique. Il lui envoit des poèmes téléchargés sur internet, mange avec elle à la cafétariat, la trouve de son goût mais depuis Juillet 2008, elle attend toujours le premier rendez vous. Il a pourtant son numero à elle mais elle n'a pas le sien et ne veut pas en demander. Il est célibataire, habite seul à Montréal mais en attendant, elle a une liste de prétendants de race Noire qui lui chantent toutes sortes de mélodies du bonheur mais elle ne veut rien savoir tant que son Blanc de patron n'aura pas encore dit si il veut d'elle ou pas.

    Vous avez le droit de contester cet article aux recherches minimales mais je ne travaille pour aucune rédaction alors j'ai fais ce que je pouvais afin de dire des choses vérifiables. Cet article a été inspiré de la conversation que j'ai eue avec ma grande soeur et merci à ceux et ceux qui ont accepté de répondre à mes questions et de jouer le jeu. Comme d'habitude à la fin des articles, j'ai toujours une intérrogation dans la tête  et elle s'adresse aux femmes. Feriez-vous le premier pas vers un mec que vous trouverez de votre  goût dans la rue à défaut de le croiser sur internet ? La drague serait-elle une question raciale en ce moment ?

    Heureuse année à vous. Que du 9 pour 2009 même si il y en a qui vivent encore avec des indésirables vestiges de 2008. Vous n'êtes seuls. Courage.


    3 commentaires
  • Désolé Martine, je ne parlerai pas de sexualité, mes recherches ne sont pas encore effectives. Je vous parlerai de quelque chose qui va vous surprendre. Je vais vous parler de Mathias.

    Durant toute son enfance, ses parents lui ont demandé d'être propre, de se brosser les dents, de porter des chaussettes et des sous-vêtements fraichement sortis de la sécheuse. À l'adolescence, ils lui ont  demandé de se couper les cheveux convenablement, de bien s'habiller et surtout de s'habiller proprement. À la maturité, ses parents cèdent leur place d'éducateur à la fameuse société. On lui demande de prendre des désodorisants, du parfum, de changer ses vieilles habitudes. Il réussit dans ses études et en citoyen respectable, il a la pression de son entourage et j'entends pas entourage ses ami(e)s, sa famille restreints, ses collègues sans oublier ses voisins. La pression est plus grande lorsqu'il vit dans une société de consommation comme Montréal. Il vit alors toutes sortes d'influences, de mutations de pression morale et de jugement du genre.

    Tu as encore une radio casette, Voyons donc ! change-la et achète toi un ipod...

    Tu as encore une TV en noir et blanc ? Voyons donc ! change la pour un écran plasma...

    Tu as  encore tes vieilles baskets ? Voyons donc change les pour de nouvelles ADIDAS, PUMA, NIKE OU LACOSTE....

    Tu as encore ta vieille chemise ? Voyons donc change la pour le nouveau Tommy ou Calvin klein.

    Tu as encore tes vieux jeans Levis. Voyons donc change les pour le nouveau parasuco.

    Le jour où Mathias eu son emploi, ses collègues qui le connaissent à peine lui ont démandé de changer sa vieille voiture pour une nouvelle Corolla ou Jetta city. Ils lui ont demandé de changer sa vieiille cravate colorée pour une  nouvelle à l'Anglaise. Il éxécutait afin d'être IN.

    Lorsque Mathias a rencontré une fille au nom d'Isabelle, elle lui a demandé de changer son alimentation, de manger santé. Il l'a fait. Son épicerie était constituée de la jeune salade, de jeunes végétaux, de jeunes fruits frais, de jeunes crutacés, de la viande de veau au détriment de la vache, du cabri au détriment de la chèvre. Il mangeait tout ce qui était jeunes et fraichement ceuillis. Un an après il demande Isabelle en mariage et ils eurent 3 enfants. Après, Isabelle lui a demandé de changer de job et de voiture car l'autre était vieille, il a exécuté. En comptable agrégé, il n'a jamais compté ce qui sortait de ses poches pour les siens.

    Le changement se poursuit mais pas comme on l'attendait.....lisez ce qui suit. 

     

    8 ans après leur mariage, Mathias a décidé de changer d'air et a demandé le divorce. Isabelle n'en revenait pas. Elle a cru à une blague, l'entourage aussi.  À la question de savoir pourqoui il voulait divorcer, il a répondu qu'il voulait changer de femmes. Il a rencontré la jeune Jessica, Etudiante en Biochimie,  elle a 19 ans et lui 40. Il a decidé de faire ce qu'on lui a toujours demandé c'est à dire '' changer''  et oui C H A N G E R . Sauf que cette fois, personne ne lui a demandé de changer de femme. Il a emménagé avec la jeune agace pissette. Aahahahhahaha !!!  Permettez-moi d'en rire un peu. Il a laissé l'autre voiture à sa femme et s'est achété une décapotable, achété un condo.  Il a renouvellé sa garde robe et il s'est mis au sport. Personne n'a compris pourquoi il a laissé la mère de ses femmes. Tout le monde s'est mit à le détester. Bonjour les ragôts. Tout le monde en parlait au point où je me demande comment Guy A Lepage ne l'a pas invité à son show à Radio Canada. !!? On a dit des inepties sur sa personne et la famille d'Isabelle voulait le crucifier. Pourqoui avoir laissé une adorable femme, belle, dévouée, aimante et irréprochable. Je fus parmis ceux-là qui ne comprennaient rien de ce divorce. Lorsque j'ai pris contact avec Mathias, il m'a invité dans sa nouvelle demeure et je me suis rendu à Terrebonne. Il m'a présenté sa nouvelle flamme. Il était heureux, enjoué, le sourire jusqu'aux oreilles. Une quarantaine bien entamée avec une jolie pitoune comme on dit ici au Québec. Pendant que Mathias resplendissait, Isabelle était aux aboies. À la question de savoir pourqoui il a quitté Isabelle, il m'a repondu'' j'étais tanné de voir la même femme depuis 10 ans, de manger les mêmes plats, de prendre les mêmes positions sexuellement parlant, de brouter les mêmes herbes, d'humer le même parfum, de caresser la même poitrine, j'avais fait le tour du proprietaire et j'ai decidé de changer, de prendre une femme plus jeune. J'aime encore Isabelle mais je peux plus vivre avec elle. J'avais grandement besoin de C H A N G E M E N T. Jessica me convient parfaitement. Je suis content de mon choix et tant que je serai tanné je changerai.... c'est devenu ma nouvelle philosophie...''

    Quelle est la vôtre ? On devrait philosopher sur le mot changement peut être ? 

    Je l'ai regardé et j'étais abassourdi. Je me suis giflé trois fois de suite afin de réaliser que je n'avais guère rêver.  wow !!! Voilà un mec qui s'assume. Je ne sais pas si j'aurai assez de couilles comme Mathias pour faire ce qu'il a fait. Je ne quitterai point une femme que si nos différents ne sont irréconciliables.  Pendant que j'étais assomé par les raisons de sa séparation, sa jeune pimpante Jessica m'a dit ceci '' Tu sais Félix, la société est très exigeante envers les hommes et les femmes qui ne veulent plus de leur conjoint ou conjointe. On veut qu'on change des choses, qu'on ait la dernière nouveauté, qu'on va vers nos rêves mais on ne pardonne personne qui change de femme ou d'homme pour un ou une plus jeune. J'aime les hommes d'expérience et je suis très heureuse avec Mathias. (Elle se rapproche de Mathias, lui caresser la bédaine avant de poursuivre) ... et il a le droit de me quitter s' il est tanné et moi aussi  d'ailleurs.'''

    Conclusion......euhhhh laquelle ? je vous laisse philosopher.

    Voilà mon histoire, dites-moi qu'est ce qui est anormale dans cette histoire ? Je ne vous demande pas de juger Mathias ou sa plantureuse Jessica. Seriez-vous prète à quitter votre mec juste parce que vous aimez le changement ? L'être humain serait-il l'être suprême à ne pas changer ? Autrement dit changeons tout ce qu'on veut pour le meilleur mais ne changeons ni femme ou  mari ?  Qu'est ce qui nous dérrange ?  La peine qu'Isabelle éprouve en ce moment  ou le bonheur de Mathias et Jessica ? J'ai de la compassion pour Isabelle, j'espère qu'elle se relèvera fortement et courageusement.  Devrons-nous lui souhaiter de prendre un amoureux aussi jeune comme le célèbre couple Holywoodien Bruce Willis et Demi Moore ?

    C'était encore moi. Félix Nitiwé depuis Rimouski. Un commentaire ? Oui s'il vous plait.

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique