• Les politiciens se foutent parfois de la gueule de leurs concitoyens. Il n'ya pas plus hypocrite et mesquin qu'un politicien et avec tout le respect que j'ai pour la politique et les politiques, il ya bien de choses qui me fatiguent et qui suscitent des intérrogations.  Vous vous demandez de quoi je veux parler ?

    La commission Oliphan.

    Dans nos sociétés occidentales lorsqu'un citoyen ben, ben ordinaire pose un geste illégal ou criminel, il est conduit directement vers un juge pour s'expliquer et ensuite s'il est reconnu coupable, il a une sentence. Si dans sa sentence, il y a une amende alors il la paie. S'il doit purger une peine de prison, il la purge bref c'est le système classique qui est vieux dépuis que le monde est monde. Sauf que... il ya dans nos sociétés - à mon avis - il y a deux poids deux mesures. Tous les humains ne sont pas égaux. Il ya des citoyens ben ben ordinaires et des citoyens ben ben extraordinaires. Les citoyens ben ben ordinaires c'est mon pti-oncle et ma pti-tante. Les citoyennes ben ben extraordinaires ce sont les politiciens et comme disait une ex à moi de façon insolente, '' ce sont des gens qui pètent plus haut que le trou de cul". (rires). En ce moment, il ya une commission à Ottawa nommée Oliphan. Cette commission qui va nous (citoyens) coûté 14 millions de beaux dollars a pour but de savoir si l'ancien premier ministre du Canada, son excellence Môôôôôôôôôôôôôôôôôôôôôôsieur Mulroney a reçu 300.000 $ de la part de l'homme d'affaire Schreiber alors qu'il était encore premier ministre ou pas

    La vengeance des libéraux

    Comme contribuable et immigrant d'origine Africaine, je suis aussi scandalisé comme bien des Québécois face à cette mascarade politique donc le but est de crucifier publiquement un  homme politique déja fatigué qui a servi son pays pendant 8 ans et donc l'histoire retenait déja de lui comme un bon politicien. Cela fait des années que cela dure, On veut savoir s'il a enfreint la loi sur la corruption, celle de percevoir de l'argent de la part d'un homme  d'affaire dans le but de lui attribuer des facilités ou des contrats. Il s'agit de la corruption passive sauf que après plusieurs enquêtes de La GRC (Gendarmerie Royale du Canada), Môôôôsieur Mulroney (Parti Conservateur) fut acquitté et le gouvernement libéral de Môôôôsieur Jean Chrétien (Parti Libéral) s'était vu obliger de verser des millions de beaux $ en dommages et intérêts à Môôôôôsieur Mulroney. Les politiciens étant des personnes vicieuses et toujours dans la recherche d'un croc en jambe, il fallait s'attendre à ce que certains libéraux revanchards veuillent faire du mal aux conservateurs en remettant sur la scellette l'affaire Mulroney-Schreiber. En mal de votes, ils(les Libéraux) ont forcé le gourvenement a instauré une commission pour faire la lumière sur cette affaire et c'est de là que naît la commission Oliphan un peu comme en 2004, les conservateurs avaient forcé les libéraux à instituer la commisson Gomery sur le scandale des commandites. On connait la suite, cette année là, les libéraux sous la direction de Paul Martin avaient perdu les élections tellement la population leur envoulait pour avoir dilapidé l'argent publique à des fins bassement personnels. Les libéraux à coup d'arguments pour battre le gouvernement conservateur de Stephen Harper espèrent donc salir la réputation de Monsieur Brian Mulroney et de dire après que les conservateurs sont des corrompus. Ce désaveu devrait par transitivité pousser la population à voter pour eux aux prochaines élections afin qu'ils reviennnent au pouvoir.

    Et Jeunesse au soleil, le Club de petits déjeuners et Opération enfant-Soleil ?

    Comment pouvons-nous comme société accepter que les politiciens décident de dépenser 14 millions de $  pour savoir si un ancien premier ministre aurait dû accepter 300.000$. Comprennez-moi bien. Je ne suis pas un hors-la-loi. Ce qui s'est passé entre l'homme d'affaire M Schreiber et M Mulroney devrait à mon avis se régler devant un juge. Merci et bonsoir. Si M schreiber n'a pas obtenu les services pour lesquels il avait payés, cela ne nous regarde pas et en plus ''on s'en sack''. Si M Molroney n'était pas un ancien premier ministre, personne ne serait au courant de cette affaire. Si M schreiber n'avait pas peur d'être retourné en Allemagne pour être jugé de corruption, on ne serait pas au courant de cette affaire. Si les libéraux étaient au pouvoir, ils auraient d'autres chats à fouetter et cette affaire serait oubliée mais que non, on préfère dépenser 14 millions de beaux $, non mais sacrement y a -t-il encore un politicien capable de défendre les vrais valeurs ? Il ya au Québec et dans le Canada aussi des organismes et des fondations qui chaque jour quêtent de l'argent, organisent des lévées de fonds pour aider des enfants à manger, pour aider des hopitaux à acheter des équipements mieux adaptés et vous saviez mieux que moi qu'au Québec, on bat le record du monde au niveau du nombre de fondation juste pour les enfants. 14 millions de $ auraient pu aider Jeunesse au soleil, Le club des petits déjeuners, Opération enfant soleil. À Trois rivières, il ya un hopital qui doit fermer son urgence par manque de médecin et donc manque d'argent et avec seulement 1 million, on aurait pu aider à recruter 5 médecins. Avec 14 millions on ne changera certainement pas le monde mais on aurait pu changé la vie de quelques individus fragiles comme les enfants mais ya-t-il un politicien soucieux de la cause des enfants affamés ou malades non, non,non ? Y-a-t-il un politicien qui a à coeur le problème des urgences non, non, non ? Crucifier M Molroney  sur la place publique ne servira pas la démocratie ou la bonne gestion des affaires publiques. Vous et moi savions qu'il a reçu de l'argent cash et il ne le nie pas mais à quel moment ? On s'en sack-tu ? M Molroney est un homme comme vous et moi et peu importe votre prestige, votre rang social nul n'est infaillible. L'homme reste un animal même s'il a une raison. Qui n'a jamais reçu de l'argent cash ? Qui n'a jamais payé cash ? Qu'il soit encore premier ministre ou pas au moment des faits on s'en sack-tu ? Il n'a pas volé cet l'argent et il n'a octroyé aucune faveur à  M Schreiber. Aucun contribuable ne se sent floué alors qu'on remette cela à un juge et qu'on lui lâche les baskets sapristi. 14 millions de $ pour assouvir les besoins revanchards et égoistes des libéraux au nom de la transparence démocratique? Ayoye!!! faites moi rire ...N'importe quoi... Et le peuple dans tout cela continue de payer, de s'offusquer et se taire. Au Québec, on a tendance à chialer contre ceci et contre cela. Il n'ya pas pas un seul chat dans la rue pour s'offusquer contre une telle mascarade de partisanerie politique, oh non, mais si jamais le prix du gaz augmente de quelques cennes, là on va chialer contre les pétrolières. Voici une bonne occasion pour nous citoyens de manifester notre mécontentement dans la gestion des affaires publiques et au cas où vous l'aurez oublié, la démocratie c'est le pouvoir du peuple, au peuple et par le peuple. Ici c'est les politiciens qui décident, ils font la pluie et le beau temps. Lorsque je parlais de cette commission à mon voisin, il a dit ceci:'' La commission Oliphan accouchera d'un éléphan et en plus c'est la commission des brasseurs de marde''Sur ce, je vous laisse. Je vais adresser une lettre au parlement Canadien au nom des enfants affamés et ce lundi j'irai manifesté devant le bureau de mon député fédéral. En passant c'est qui le député fédéral de Trois Pistoles ??? Humm bonne question. Allez salut, je me casse pour vrai.

    C'était Félix le chat dépuis Trois pistoles. J'adore vos commentaires.

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Vous serait-il déja arrivé d'entendre votre nom dans un endroit public et de faire un saut ? Ce  Samedi 02 Mai, je me trouvais dans le marché IGA Jessop à Rimouski pour une dégustation de la trempette à Barrette lorsque j'entends. '' Môôôôsieur Nitiwé''  Au début je croyais rêver.  Qui peut bien m'appeler par mon nom de famille avec un Môôôôsieur au début.  Pendant que mon hamster pédalait, j'entends encore '' Môôôôôsieur Nitiwé, faites pas semblant'' Et là je me retourne. Surprise !!! Que vois-je à votre avis ? hein ?


    Je te remercie pour mon congédiement...

    Il ya deux ans alors que je venais de débarquer à Rimouski, j'ai décroché un emploi comme Directeur -Adjoint dans un café bistro nommé La Brûlerie d'ici, là où se vend le meilleur café torrifié à Rimouski. En prélude de l'arrivée de l'Eté 2007, ma directrice en chef m'avait confié la job d'embaucher quelques employés afin de faire face à l'achalandage estival. Après avoir publié une annonce, plusieurs candidats ont postulé et de ce nombre quelques uns ont été retenus mais la travail étant stressant et tenance, beaucoup de candidats ne reussissaient pas leur période d'essai et une fois de plus, il me revenait de les remercier d'avoir tenté leur chance et merci bonsoir. Généralement, tout se passait bien. De mon bureau je faisais une belle et triste lettre que je faisais valider auprès de ma directrice, elle apposait sa signature, j'apposais la mienne, l'employé en question était convoqué au bureau, je me chargeais de la sale job et en 5 minutes, l'employé était congédié. Une fois l'employé sorti, je m'asseyais et je me sentais coupable. J'aimais mon travail mais je détestais congédier les employés même si ils ne répondaient pas à nos besoins. Je me mettais toujours dans leur peau et je pouvais sentir leur déception. Certains employés s'écroulaient dans le bureau et pleuraient copieusement parceque c'était leur premier job d'été, et je me transformais en ami, parfois en parent, parfois en psychologue ou mieux encore, je me transformais parfois en conseiller en orientation. Je vous jure que cela crève le coeur de voir une jeune fille de 18 ou 19 ans vous supplier de lui redonner une autre chance et c'est là que je veux vous emmener.

    Tiens, tiens ...

    La fille qui m'a appélé à haute voix à la Coop IGA Jessop de Rimouski est une de mes ex employées que j'avais congédiés après lui avoir donné plus d'une chance. Je vais la nommer Mlle X. C'était une employée excécrable mais vraiement excécrable en plus d'être une véritable gaffeuse. La restauration n'était pas sa place et encore moins le service à la clientèle. Dès son embauche, ma collègue Marie-ève et moi savions qu'elle ne  toghferas pas longtemps. Dès le troisième jour de formation, elle ne faisait pas l'affaire et il faillait déja la congédier mais j'ai convaincu ma collègue de lui donner une autre chance. Une semaine après,'' Non, Non, Félix, elle ne fait pas l'affaire, ne perdons pas le temps avec elle'' me disait ma collègue de direction. ''Ok Marie -ève mais nous avions un manque de personnel, peut être devrions-nous l'orienter dans un autre département que celui du service à l'acceuil''avais-je proposé''


    Première, deuxième et troisième convocation

    Sachant que son cas était délicat et sachant également que la main d'oeuvre se faisait rare, sachant que cela nous coûtait cher pour chaque employé formé et perdu, j'ai signifié à Mlle X, qu'elle était sur le bord d'un congédiement. Je lui ai fait part de tous ces manquements et avec elle, on a trouvé le département dans lequel, elle se sentirait mieux. Elle voulait toujours le service à la clientèle, or elle ne souriait jamais et avait toujours une face de boeuf. Elle rongeait ses ongles, commetait des erreurs à la caisse et ne maitrisait pas les recettes de café. Finalement, elle avait accepté à contre coeur d'aller à la cuisine mais là encore, ça n'a pas fonctionné en plus notre cuisinière en residence ne l'aimait pas. Après une deuxième convocation, nous avons convenus elle et moi  qu'elle irait à la plonge et là encore, elle n'était pas rapide pour ramasser, nettoyer et offrir des assiettes. Après une troisième convocation, nous avons opté pour un éssai au bar après des échecs au resto mais boff là encore, elle échoua. Les carottes étant cuites après un mois, il fallait la remercier pour ses essais infructueux.

    Les derniers seront les premiers

    Après son congédiement, Mlle x avait quitté péniblement mon bureau  et sur ses joues coulaient une rivière silencieuse de larmes. Elle avait l'air mausade et tout parasait dépérir après son départ. Quelques jours après tout était revenu à l'ordre et je l'avais déja oublié. En la revoyant au IGA j'étais stupéfait, elle avait un chariot d'épicerie avec un bel homme dans la trentaine à ses côtés. Dans le chariot d'épicerie, une belle fillette aux yeux grands et brillants me fixait du regard. '' hey, comment tu vas ...? Quelle belle surprise ...? Que deviens-tu ? Ce sont les questions que je  posais tellement je fus surpris. J'aurai pu me taire mais non c'était plus fort que moi.''Je te présente ma fille et mon mari'' me dit -elle avant de poursuivre ''Tu ne sauras jamais à quel point je te suis très reconnaissant pour mon congédiement car j'ai fais exactement ce que tu as dis et aujourdhui je travaille pour le traversier de Rimouski et c'est le jour de mon congédiement que j'ai rencontré mon Mari. Il me trouvait triste ce jour-là et il n'arrêtait pas de me jaser et finalement, il m'a prposé de rencontré son partron pour un job de reservation  pour le traversier. Le lendemain j'ai passé une entrevue, j'ai eu la job. Mon Mari travaille avec moi et nous avons un enfant et notre histoire dure dépuis deux ans. Je te remercie beaucoup pour mon congédiement.... sincèrement''  Le seul mot que j'ai pu dire a été ''wow''. J'avais le sourire large et les yeux écarquillés. Quelle belle histoire. Je me souviens que le jour du congédiement je lui avais dis que la restauration n'était peut être pas fait pour elle et qu'elle devrait regardé ailleurs comme téléphoniste car elle a une voix douce et calme. Mon conseil semble avoir porté ses fruits. Elle travaillait donc à la reservation et billeterie sur le traversier.  Elle semblait radieuse, elle avait encore sa bédaine post accouchement . Elle se pencha vers moi et me dit calmement ''Les derniers seront les premiers. puis elle ajouta '' Et vous monsieur Nitiwé, vous vendez des trempettes  maintenant ? '' Pour faire une histoire courte, son mari et elle ont achété les trempettes en me demandant si c'était payant la job de dégustateur. Je me suis un peu amusé avec sa fillette et je leur ai souhaité bonne chance dans leur vie. Après leur départ, plusieurs questionnements s'extériorisaient de mes pensées. Est ce qu'elle s'était moquée de moi ? Etait-t-elle sincère ? Assouvissait-t-elle une vengeance ? Les derniers seront les premiers, de qui parle -t-elle ? Bref voilà ma petite histoire de cette semaine.  Et vous ? Qu'en pensez-vous ?

    C'était Félix le chat dépuis le Saguenay.

     


    2 commentaires
  • Quel gâchis!!! quel gâchis sont les mots qui sont sortis de ma bouche après avoir appris la nouvelle du décès de la jeune soldate Québécoise Karine Blais. Je suis triste pour plusieurs raisons. 
    La première: Karine Blais est morte le 14 avil, jour de mes 32 ans.
    La seconde: Elle est Québécoise, originaire de la  municipalité Les Méchins dont une portion de la route ( la 132 Est ) me rappelle le village de mes parents qui est Dshang à l'Ouest du Cameroun.
    La troisième raison est simple, karine Blais avait 21 ans, une jeune adulte, une belle sirène du Bas du Fleuve, une citoyenne hors pair et défendresse des droits des sans droits dans un pays dont seule la doctrine talibane règne. Quel gâchis !!! 


    Karine Blais était une soeur pour moi. 
    Dans le  cadre de mon travail, je dois parcourir des kilomètres pour vendre ma trempette (www.saucesettrempettes.com) à travers les épiceries du Québec. Un jour alors que je devais me rendre à Ste Anne des Monts, je fus surpris de constater durant mon trajet et juste après Matane, qu'une portion de l'autoroute 132 Est n'était comme les autres. Le relief était différent. La route était faite de courbes, de falaises et de roches. Cette portion de l'autoroute est identique à celle qui mène dans le village de mes grands parents au Cameroun. Je fus tellement subjugué au point ou j'avais fait un arrêt dans le village appelé les Méchins et plus présicément à l'épicerie du coin un marché Bonichoix. J'ai achété une bouteille et jus et à la caissière j'ai demandé comment on appelait les habitants du village et elle a répondu:'' les Méchinois.'' J'ai poussé un rire croyant à une farce mais ce ne fut pas une farce. D'ailleurs entre Matane et Ste Anne des Monts vous avez des municipalités aux noms assez spectaculaires comme: Grosses Roches, les Méchins, Cap chat pour ne citer que celles-là. Je suis tombé amoureux des Méchins et à chaque fois que je vais en Gaspésie, je m'arrête toujours à les Méchins car cela me rappelle drôlement bien le village de mes parents à la seule différence qu'il ya le fleuve. Voilà pourquoi la mort de Karine Blais me touche autant et voilà pourquoi je la considère comme une soeur.

    Dérapage médiatique
     Mercredi matin  15 Avril à la hauteur de Montmagny j'étais dans mon auto en direction de Montréal lorsque j'écoutais une journaliste dire que les parents de Karine Blais étaient fiers de leur fille. Les parents auraient dit qu'elle voulait reléver le défi. Ses collègues auraient quant à eux dit qu'elle était rieuse et confiante. Une animatrice radio a dit que Karine Blais était morte en faisant ce qu'elle aimait plus au monde. Un autre animateur dans une autre station radio toujours vers Québec a même dit que Karine Blais était responsable de sa mort parcequ'en enrôlant les forces armées canadiennes, elle était consciente des risques liés à la profession de militaire. Ce fut tellement cucu que j'ai synthonisé mon ipod pour écouter des sons plus adoucissants.
    Je ne sais pas pourquoi on a tendance à dire que telle ou telle personne est heureuse parcequ'elle est morte dans l'exercice des ses fonctions. Autrement dit, si un jour dans le cadre de mon travail,  je faisais un accident et que je mourais, bêh, il ya des gens qui vont dire que c'est ma faute parce que je savais qu'en faisant les ventes, les risques de faire un accident étaient plus élévés et par conséquent je serai mort d'une belle mort? Aouchhh non non non.
    Karine Blais n'a aucune fierté de mourir ainsi car elle était en Afghanistan pour aider à reconstruire la pays en ruines. Karine Blais était en Afghnistan pour donner la chance aux femmes de ce pays de se libérer de la doctrine de sales bélliqueux barbus Tailbans. Karine voulait revenir au Québec revoir sa famille tête haute avec le sentiment du devoir accompli. Karine ne voulait surtout pas revenir dans un cerceuil. Non, Non et non. Elle voulait que les Afghans vivent un jour dans la paix. Pensez-vous qu'elle est heureuse là ou elle se trouve en ce moment ? Parfois les animateurs radio en mal de sensationnalisme dérapent énormément.                                                                                                                                                           Quelle leçon en tirer ?
     Collectivement, quelle leçon pouvons-nous en tirer? Jusque là j'avais de la compassion comme tout le monde lorsque le Canada perdait un soldat. J'avais des pensées pour les familles éplorées. La mort de Karine Blais, cette jeune et innoncente femme du Québec, du Bas du Fleuve, cette fille, cette voisine, cette soeur de la municipalité des Méchins m'attriste énormément et ce soir je me demande bien quelle leçon en tirer de cette perte ? Pourquoi le mot PAIX  est si facile à prononcer, facile à écrire et difficile à instaurer ? Pourquoi y a t il encore des pays sur terre ou des humains ne respectent pas la femme et ni leur semblable ?Pourquoi une innocente fille devrait parcourir 12000 km pour aller aider des gens à vivre en paix devrait y laisser sa peau ? Devrions-nous aider ces pays en danger ou les laisser creuver dans leur merde ? Je suis totalement bouleversé et je remets tout en question.  Ce qui est triste c'est que Karine Blais n'est sans doute pas la dernière soldate à laisser sa peau pour sauver celle des autres. Y a -t-il une leçon à en tirer à votre avis ?

    Saviez-vous que ... 
    le même jour dans la province du Sud-Ouest de l'Afghanistan à la frontière Iraniène, 
    une fille et son illégitime copain ont été abatus par des Talibans parce qu'elle ne voulait pas épouser celui dont la famille avait choisi comme époux ? Répugnant, déguelasse et innaceptable n'est ce pas ? Avouez que cela ne vous laisse pas indifférent à moins d'être un sans coeur. Avouez que cela vous donne envie d'enrôler l'armée et d'enrayer de telles pratiques sous le couvert de la religion.

    Salut, il est tard, le sofa m'attend et je bosse demain à St Jean sur Richelieu. C'était  Félix le chat, un Méchinois.

    7 commentaires
  • Avant de commencer j'aimerai dire merci aux nombreux commentaires sur le dernier article. J'ai compris à quel point la sexualité occupe encore une bonne place dans nos vies et c'est tant mieux. À ceux et celles qui m'ont demandé si je faisais l'Amour tous les matins? La réponse c'est OUI et le plus souvent possible. Je suis un homme heureux, joyeux, joviale et toujours de bonne humeur alors je déteste la morosité et la névrosité.

    Ceci étant dit, je vous parlerai de religion cette semaine. La question de croire ou pas en Dieu semble au départ simple, innoncente et facile à répondre si on ôtait les fameux'' si oui pourquoi ou si non pourquoi ? Hier Vendredi, je me trouvais chez mes cousines, Mélissa, Lorreta et Cindy qui m'hébergent durant mon séjour d'homme d'affaire à Montréal. Avec l'ouverture d'un nouveau IGA Vallée à Candiac, je tenais absolument à ce que mes trempettes (www.saucesettrempettes.com) soient en vente et je tenais à faire moi-même la dégustation afin de décrocher un contrat pour l'avenir. Ce qui est particulier avec mon entreprise, c'est que je suis au four et au moulin. Je connais tous les maillons de la chaîne et lorsque je fabrique mon produit, je suis transformateur, lorsque je le vends, je suis réprésentant et lorsque je fais une démonstation, je suis  préposé à la dégustation, oui je le sais, je suis un superman, je cumule les fonctions et je suis consciens qu'un surménage ou une dépréssion (burn out) m'attend. - C'est rien si vous me comparez à une femme de deux ou trois enfants monoparentale-Toutefois faire de la dégustation me permet d'avoir l'opinion en direct des clients sur mes produits. Arrivé Mercredi en partance de Rimouski, je ne m'attendais pas à débattre sur la religion. Et ouiiiiii je l'ai quand même fait et  je crois que je brûlerai en enfer si enfer existe.

    Une belle soirée Camerounaise.
    Après le boulot  j'ai quitté Candiac vers 6h30 et je me suis retrouvé chez mes cousines sur Marcel Laurin vers 9h du soir. Okay, Candiac n'est pas si loin sauf que je ne suis pas rentré directement, je me suis arrêté à ville Lasalle pour laver mon auto, ensuite direction Canadien Tire pour faire des changements d'huile de ma vieille et polluante bagnole, ensuite chez zellers pour acheter une crème après rasage. Et c'est sous la pluie que je me suis retrouvé dans le condo de mes cousines. Une fois dans la maison, Lorretta, la seconde des trois filles, m'a demandé si je voulais manger et ma reponse fut immédiate et affirmative. Lorretta a 21ans, une belle négresse aux formes d'une guitare, des cheveux noires bouclés, elle étudie à l'UQAM en ......ouppps je ne sais même pas en quoi elle étudie mais elle est une excellente cuisinière. C'est Lorretta et Melissa qui me font souvent les soupers mais le matin, c'est cindy la plus jeune qui me fait souvent des crêpes et pas n'importe lesquelles s'il vous plait, elle me fait des crêpes à la Camerounaise. Si vous voulez la recette, laissez moi un commentaire. (rires). Je suis un mec chanceux et je suis toujours bien traité par mes cousines. Ce qui me plait à chaque fois lorsque je débarque chez mes cousines, c'est de  retrouver les odeurs qui me rappelent mon pays natal. Mes cousines sont restées très attachées à L'Afrique. Le café qu'elles boivent est un café Camerounais. Elles cuisinent à la camerounaise avec des épices qui viennent du Cameroun, des chaudières qui viennent du Cameron et leur frigidaire est plein de plantains mûres comme au Cameroun.  Elles écoutent beaucoup la musique Camerounaise et lorsqu'elles ne visionnent pas les feuilletons à Series plus, leur canal préféré, elles louent des films et des feuilletons Africains. Parfois elles portent des kaba gondo (sorte de robe multicolore très aerée et sexy) qui me rappellent les jeunes filles dans les rues de Douala, ma ville de naissance. Alors imaginez un peu l'ambiance, et les odeurs dans la maison. À Chaque fois, cet odeur me fait ressasser mon enfance et mon adolescence au Cameroun. Dans mes souvenirs, je revois ma mère toute transpirante qui sort de la cuisine de bois, les yeux larmoyants, les plats en main et avec un large sourire, elles nous demandaient de passer à  table. Cela fait 8 ans que je suis au Québec et que je ne suis pas allé voir mes parents. Mes cousines étant ma seule famille, je ne peux m'empêcher de les serrer fort dans mes bras et à chaque fois que je suis chez elles, je ne suis plus au Québec mais bien au Cameroun tellement je revis une belle ambiance Camerounaise et cela n'a pas de prix.

    Sauf que ...
    Hier la plus vieille Melissa 23 ans, préoccupée par ses examens de fin de cession s'était enfermée pour avoir la paix avec ses cahiers. Cindy la plus jeune 18 ans et son copain Anicet ont rejoint Lorretta et moi à la cuisine. Devant moi, je mangeais un délicieux plat de frites de plantaines mûrs et de poulet à sauce tomate. Un plat très camerounais et je ne pouvais pas rater cette chance avant de retourner  dans ma cabane à sucre à Rimouski Dimanche. Nous avons commencé à parler d'homosexualité, je me suis rendu compte que mes cousines Loretta et Cindy étaient ultra conservatrices et voyaient l'homosexualité comme quelque chose qui est contraire à leur religion catholique. Comme elles lisent beaucoup la bible en plus d'être croyantes, elles ont une foi aveugle et pour elles, seuls l'homme et la femme sont des idéaux selon les saintes écritures. N'allez pas croire que mes cousines sont homophobes, non non non non no no niet niet nicht. Elles côtoient les gais et lesbiennes dans leur quotidien mais elles se posent bien des questions. Elles sont jeunes, elles sont ici depuis deux ans seulement et ne comprennent pas trop le monde occidental. Ultra progréssiste que je suis, j'ai tenté de leur donner des reponses et les suppliait de ne pas tomber dans l'homophobie. Je suis pour le mariage entre gay, pour une liberté dans le couple, vivre et laisser vivre. Je plaide pour que les gens soient enore plus libres dans leur action, disons que si cela ne dependait que de moi, j'octroirai encore plus de libertés aux humains. Mes cousines de traitent de blanc et j'ai compris pourquoi je ne pogne jamais avec les filles de ma race.  J'aime le fromage, le foie gras, les baguettes francaises, je bois du vin, j'écoute du rock, je vais dans les cabanes à sucre, je ne vais pas à l'église, je ne rêve qu'un monde où toutes les races se côtoient, je suis pour le metissage( N'est -il pas beau Barack Obama?). Je ne crois plus en Dieu et en plus je vis en region mais je suis noire. Cela fait weird (étrange) pour une femme noire, qui veut son Africain à l'africaine. C'est pas que j'ai tourné le dos à la culture africaine, c'est que je prends seulement le bon dans chaque culture et tradition. Comme je vis au Québec alors je consomme QUÉBÉCOIS.  Je ne suis pas de ces Africains qui vivent ici et qui retournent chercher les femmes dans leur pays. Non, non non, non, non no no no niet nicht, nada, nada. Je leur ai rappélé que bien des personnes noires sont détestées parcequ'elles sont tout simplement noires et qu'on ne peut détester une personne parceque'elle est homesexuelle. Lorreta m'a avoué qu'elle trouvait les gay très beaux. Cindy a dit qu'ils étaient d'excellents couturiers et j'ai rencheri que les meilleurs décorateurs intérieurs étaient gay et si vous ne me croyez pas, synthonisez le canal vie.  Finalement, on a eu un consensus, les gays sont de belles personnes peu importe là où ils trempent leur plume. Autour de l'îlot de cuisine tout le monde semblait heureux. Fiiiouuuuuu...ouff !

    Sauf que ...

    Très rapidement, le sujet sur l'homosexualité a viré sur la religion. Moi je ne crois plus en Dieu, mes cousines le savent et respectent mon choix. Elles sont catholiques croyantes et pratiquantes, baptisées, confirmées et tout le tra lala. Bien évidemment, elles n'approuvent pas mes opinions à ce qui a trait sur l'existence de Dieu et les passions s'enflamment. Chaque y va de son opinion. Anicet le copain de Cindy  et Lorretta croient tous en Dieu et le fait que je sois devenu un athée les surprend surtout pour un Camerounais car s'il ya un pays où les gens sont fous de la religion c'est bien au Cameroun et juste pour vous rafraichir la mémoire, le premier voyage du Pape en Afrique le mois dernier a eu lieu au Cameroun avec la fameuse déclaration stupide comme quoi le condom contribue à la propagation du Sida. Cette déclaration incendiaire et inutile a soulevé beaucoup d'indignation à travers le monde. Je suis contre le fait que bien de gens ne peuvent plus vivre s'il n'ya pas de bible comme si seul la parole de Dieu les nourissait. Autrement dit, certaines personnes n'auront plus de repère si la religion n'existait plus. Mes cousines m'ont trouvé un peu trop occidentalisé. Elles reconnaisssent qu'un athée reste sur la logique mais elles prefèrent continuer de croire en quelque chose même irrationnelle et illogique. Ce fut une soirée très animée et très camerounaise. C'était la première fois que mes cousines et moi avions une discussion aussi passionnée sur la religion d'ailleurs Cindy n'arrêtait pas de dire''Heureux ceux qui ont la foi''

    Plus jamais.

    Après une aussi âpre discussion avec mes cousines, j'ai fait un constat: c'est que la religion n'est pas un sujet unificateur mais séparateur. Les passions s'enflamment trop vites et cela peut même diviser des familles. J'ai aussi constaté que malgré le fait que Cindy et Lorretta croient tous les deux en Dieu ? Les deux avaient chacune une interprétation différente de la Bible. Nous avons mis fin à la discussion afin que chacun garde son opinion et que nous allions nous coucher heureux du bon souper et fuck la religion. On a passé un cheveux de faire la guerre, bon j'exagère un peu mais cela veut tout dire. Attention à la religion. Sujet à éviter même en famille. J'aime beaucoup mes cousines et c'est tout ce qui me reste. Je ne veux absolument pas qu'elles changent leur opinion et je veux continuer de les voir et les serrer dans mes bras car c'est tout qui me reste ici, après mes enfants. Voir photos. Et vous, croyez-vous en quelque chose ? Si oui quoi et pourquoi ?

    C'était Félixlechat depuis Montréal. Pour vrai je crois en vous, laissez moi un commentraire svp.


                                                                                                                                                                              

    3 commentaires
  • Bonjour à vous. Je vous parlerai de sexualité aujourd'hui. J'en vois quelques unes qui salivent déja. En fait pourquoi je veux parler de sexualité ? Premièrement parce que j'ai fait beaucoup de constatations durant ma courte vie et bien des constats ont été faits ici au Québec.  Deuxièmement parce que j'aime la sexualité et je connais bien les vertus du bon sexe. Wô minute, je ne suis ni sexologue ni sociologue alors n'allez pas chercher un expert pour valider mes dires. Je dis ce que je sais. Et ce que je sais c'est ce que je vis, donc prenez cela comme un témoignage. Dites, Aviez-vous fait l'amour ce matin ?

    Le  stress  et les petites vites.

     Avez-vous remarqué à quel point le taux de personnes stressées  culminent au quotidien dans nos sociétés? Le stress est une gangraine qui mine le moral et qui nous tue à petit feu un peu comme la fumée de cigarette qui colore - tranquillement pas vite -  le poumon des fumeurs . Je me souviens lorsque je vivais à Montréal il ya 2ans, je voyais des gens pressés, nerveux, stressés au volant de leur voiture. Ils voulaient aller plus vite, il fallait qu'on se tâââââsse pour les laisser pâââââsser. Et bonjour le stress. C'est la garderie qui le plus souvent ouvrait le bal matinal pour ceux qui avaient des enfants. Après la garderie, il fallait accelérer dans un Tim Hortons et on trouve cela chiant de faire la queue pour un café et un beigne. Il ne faut surtout pas que la préposée leur fasse répéter leur commande car le taux de stress augmentera. Une fois au boulot, il faut être perfomant, productif et rentable et hop le taux de stress augmente.  Trois heures après, on a le ventre qui gargouille, on stress en allait chercher notre sac à lunch. Et je me souviens qu'au lieu de prendre le temps pour manger, on pense à la besogne qui nous attend sur le bureau. À 15h , on pense aux embouteillages de la ville de Montréal et hop on stress encore. La garderie ne tolère pas les parents en retard et leur impose une pénalité. Les parents n'aiment pas les pénalités alors on re-stress davantage dans le trafic. C'est ainsi que survient les cas de la rage au volant et pétage de plombs. Une fois à la garderie, on rehabille notre poupon en se posant la question sur quoi manger au souper. Parfois, le bébé veut de l'attention mais non, on a pas le temps, on le met dans son siège, on l'attache et on lui demande de fermer sa yeule. Bon, parfois, on lui donne une colation pour le calmer c'est vrai. (rires) Direction chez Maxi biensur c'est le panier moins cher et on sauve quelques piasses au détriment de la qualité. Mais le plus dur c'est pas les commissions, non non non non c'est passer à la caisse et encore le stress car il ya une queue devant la caissière et en plus, elle n'est pas rapide. grrrrrrr, grrrrrrr grrrrrrr on a envie de péter les plombs  et en plus le poupon chiale, il est tanné, il veut être à la maison et tout le monde te regarde. Là là, tu as envie soit de dire à tout le monde: Ben quoi ?? ou étouffer ton bébé. Mettons qu'on va choisir la première option. Une fois à la caisse, la caissière te fait un sourire narquois, voyez-vous ce que je veux dire ? Le genre de sourire qui veut dire:Chui tannée de dire bonjour, ça va bien ? L'humeur est mausade. Le sourire a foutu le camp. Tout le monde est névrosé. Après l'épicerie, ouf enfin la maison, on remet le poupon dans son siège, on l'attache encore et on lui donne un pot de yogourt au banane et hop, on va faire la cuisine. Pour ceux ou celles qui sont en couple, dès le mari ou le conjoint revient, on passe à table et au lieu de bien souper, on pense aux devoirs des enfants pour ceux qui ont des enfants : ''Ah  grrrrr les maudits devoirs '' disait mon voisin Jacques à son fils de 11 ans. Après  les devoirs, les douches, après les douches, on regarde ''Annie et ses hommes'' et on fait dormir les enfants. Oufffff !!!! Le stress tombe un peu. on regarde sa conjointe et on lui dit : ''Bravo mon amour t'es une catwoman'' elle regarde son homme et elle lui dit: ''Bravo cheri t'es un superman''. Au lieu de lâcher prise, ils parlent de comptes à payer. Loyer cashing !! hydro cashing !! Et ca va continuer d'augmenter en passant. téléphone cashing ! céllulaire, ho non le fameux cellulaire cashing, cashing et cashing. Ça bouffe de l'argent un cellulaire grrrr je déteste le cellulaire, câble, chauffage, auto, ah 2 autos et oui, cashing !!! et le stress augmente. Qui paie quoi? les deux discutent et encore le stress. Après 10h, c'est l'heure du téléjournal mais on n'a plus d'énergie pour regarder le toupet de Sophie Thibeault, alors on  saute au dodo. Une fois au lit, on ne fait pas l'amour, on fait une petite vite. WÔÔÔÔ 5 minutes, voyons donc, en fait c'est le mec qui se soulage et vous connaissez la suite mesdames. Il s'en dort. sniff!! sniff!! sniff!! gron!! gron!! gron!! 5 minutes. Wow, quelle endurance ? Bravo les mecs, on est des superman. La femme est déçue bien entendue, elle ne tolère pas la situation et elle s'en dort frustrée, névrosée et en plus mal baisée. Colère, galère, misère, où est mon repère Saint père se demande-t-elle amère. Comme le stress, les petites vites tuent aussi les couples et au Québec, on est champion du monde des petites vites. Et voici la bonne et vieille argumentation: ON A PAS DE TEMPS.  Wô minute Vraiment ??

    Un conseil:

    Si vous ne pouvez pas faire l'amour, ne le faites pas. Une petite vite pendant que vous faites à manger et que les enfants sont à l'abri oui, vous pouvez, une petite vite en prenant votre douche oui vous pouvez mais de grâce une une fois au lit, faites l'Amour s'il vous plait. Dans une journée, il ya 24 heures, vous avez passé le temps à courir après l'argent, votre taux de stress a atteint les sommets jamais vus. Et au lieu de finir la soirée en beauté, vous préferez vous soulager rapidoo presto et faire dodo. Ne soyez pas surpris que vos copines veulent des hommes de race noire pour l'endurance. Okay, je prèche pour ma propre paroisse. Ne me pitchez pas les roches de grâce.  Lorsque je parle de faire l'amour, je ne parle pas de sexe bestiale genre vous  prenez votre soucoupe volante et vous allez visitez le paradis 5 minutes puis merci bonsoir. Non. Je parle de sexualité, après une dure journée, pensez toujours à être de bonne humeur le lendemain et seule une bonne vie sexuelle et épanouie vous aidera. Laissez faire les jeux sexuels et gardez les pour le samedi, mais le prenez le temps de deshabillez votre copine, demandez lui de relaxer.

    Pas d'excuses.

    Je sais les gars que vous êtes aussi brûlés qu'elle mais c'est vous le mec alors prenez le contrôle, pour une fois on a le contrôle alors faites lui un massage et si il n'ya pas d'huile de massage, prenez la crème corporelle pour bébé, massez la tranquillement de la pointe des orteils à la tête. Chuchotez lui des beaux mots cochons mais doux. Ne soyez pas vulgaires, c'est votre copine. Vous la connaissez et vous savez ce qu'elle aime alors faites lui plaisir. Après le massage, embrassez-lui les pieds,  et des vos lèvres, embrassez ses belles jambes et cuisses, ôtez lui le dernier morceau d'étoffe qui cache le paradis. Embrassez le paradis.-Okay, elle n'est pas rasée pis ??? On est le  jeudi et vous savez bien qu'elle va le faire dès vendredi soir. Allez, on continue, là tu quittes le paradis et tu montes vers le ventre, toujours avec tes lèvres, tu caresses gentillement les seins.  Prennez le temps et regardez comme c'est beau un sein. Soyez pas gêner et succez ses seins. Attention, elle risque sursauter car c'est très exicant et cela contribue à faire tomber le stress de la journée.  Embrassez-la au cou, et attention pas de suçons si vous êtes justes amants sinon son mec piquera une crise de jalousie. Embrassez ses lèvres, okay, elle n'a pas des lèvres pulpeuses ! Pas grave car toutes les femmes ne peuvent pas avoir les lèvres d'Angélina Jolie mais embrassez-la langoureusement à défaut d'avoir ce que l'on veut, on se contente de ce qu'on a. C'est pas moi qui le dit c'est un proverbe de -je ne sais plus quel pays Africain- Dites-lui que vous l'aimez et que vous êtes fièr de l'avoir auprès de vous. Dites-lui que vous appréciez les efforts qu'elle fait tous les jours. Dites-lui qu'elle est la meilleure des mamans si vous avez un enfant. Dites-lui que vous l'aimez et que vous l'aimerez toujours et demandez lui de vous pardonner pour toutes les fois que vous ne le lui aviez pas souvent dit. Les femmes ne veulent pas entendre des je t'aime tous les jours. Non, elles veulent des je t'aime sincères et ne jouer pas les gars car les femmes savent détecter les vrais je t'aime. Comment font-elles ? Je le sais tu moé ?? Mais elles ont un sixième sens très fort alors soyez franc sinon ta yeule. (ta gueule pour mes lecteurs outre atlantique) 
     Pendant que vous la caressez, pendant que vous la massez, pendant que vous la rassurez des mots gentils et doux, vous venez ainsi de rendre votre copine heureuse et elle est prète à commencer sa journée avec un large sourire. Pour terminer, prenez votre soucoupe volante et explorez le paradis, explorez doucement, tranquillement, allez voir tous les coins et recoins. Repasser plusieurs fois et augmenter la vitesse. Si vous êtes un éjaculateur précoce, retirez-vous de temps en temps et faites durer le plaisir. vous ne lui faites pas l'amour mais vous faites l'amour avec elle. Laissez faire la perfomance et pensez à l'endurance. Quelle est la différence ? Elle est flagrante. Le perfomant ne pense qu'à son plaisir et il veut aussi impressionner la femme est allant vite mais il arrive aussi trop vite et il est épuisé. L'endureur prend du temps,  il garde le même tempo c'est à dire molo molo (doucement). Il augmente la vitesse à la demande de la femme et surtout il est à l'écoute de l'autre. Au bout de quelques vas et vient, vous resentirez une sensation d'extase et vous allez probablement jouir comme jamais. C'est court la sensation mais ô combien galvanisatrice. Rassurez-vous que votre copine a aussi joui. Ne soyez pas égoiste et faites lui plaisir autrement si votre soucoupe n'avance plus. Soyez imaginatif, géréralement, les femmes ont un petit tony vibrant dans les tiroirs, ne soyez pas gênés et utilisez-le et une fois qu'elle  a joui,  Alléluia !!!!.  Mission accomplie. Vous êtes son homme et elle n'ira plus jamais voir ailleurs si vous repetez l'exploit. Vous pouvez vous couchez en cuillère, laissez l'éclairage tamisée ou à votre choix et bonne nuit mais avant faites-lui un bec. Le lendemain, ce sera à votre copine de prendre les rennes et de vous faire aussi plaisir.

    Juste une heure sur 24 

    Donnez-vous une heure pour ce conseil et je vous jure les gars que le lendemain, votre copine aura le sourire large et vous aussi. Lorsque je verrai quelqu'un klaxonner, vous allez lui faire une sourire au lieu de lui pointer un doigt d'honneur. Vous verrez comment tout le monde va vous dire que vous êtes de bonne humeur à l'emploi. Les gens vont vous demander le secret de votre bonne humeur, soyez gentils et dites leur que vous faites l'amour une fois par soir durant une heure minimum sans compter une ou deux petites. Attention tous les filles de votre département  au travail risquent de vous desirez. Si vous avez un poste de responsabilité et que vos employez pètent les plombs, dites:''WÔ minute. As-tu fait l'amour ce matin ?'' En ces temps de recession économique, seul faire l'amour peut nous aider à passer à travers les pressions. S'il vous plait, faites l'amour ce soir avant de vous coucher ou faites l'amour à 5h00 du matin avant de sortir du lit et adieu le stress.

    C'était Félix le chat, un mec positif tous les matins à St Fabien de Rimouski.

    Ps: On ne dit pas:'' Je veux te faire l'amour'' mais on dit :faisons l'amour car faire l'amour c'est partager la même intimité et se faire plaisir mutuellement.
     

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique