• Adieu Claude.

    Rappel

    Pour ceux et celles qui ont déja regardé mes capsules sur ma tournée des régions du Québec, vous aviez sans doute remarqué que je rencontrais souvent certaines personnalités. Parmi toutes ces personnalités, il y avait une que je tenais à rencontrer  à tout prix afin de capter son attention.  Citoyen et habitant du Bas Saint Laurent, je tenais à rencontrer le Député et ministre Claude Béchard. 

    Premier malheur

    Lorsque j'avais appris le décès brutal de son attaché de presse, j'habitais encore Saint-Fabien près de Rimouski et mon projet de faire la tournée des régions pour faire connaître mes trempettes n'était pas encore à point. Lorsque j'ai mis mon projet sur orbite, le vaillant Député et fougueux ministre a eu son diagnostic du Cancer. J'ai senti que mes chances de le rencontrer étaient nulles. Mais, Nous avons tous vu à quel point il s'est battu et est revenu dans la scène politique tel un miraculé animé par le même sentiment: Servir ses concitoyens.  

    Malchanceux.

    Le voyant tout souriant devant les caméras de télévision, Je me suis dis que j'avais encore une chance de le rencontrer malheureusement c'était à mon tout de vivre quelques malheurs dans la dernière année. Certes, moins graves mais assez pour remettre en question ma vie ici.  Mais quand-t-on voit une personne se relever d'un cancer, on se dit que nos problèmes ne sont que des peccadilles alors j'ai décidé de continuer de travailler et de ne pas lâcher mon rêve de mener à terme mon entreprise malgré toutes les embûches. Après tout, on a qu'une seule vie sur terre...

     

    La peine

    Après un retour triomphant en politique, M Claude Béchard, devait encore retourné à l'hôpital mais je ne doutais pas cette fin aussi triste, inattendue et brutale. Je venais de me rendre compter que je ne pouvais plus le rencontrer et cela m'a énormément ébranlé. Hier mardi 7 Septembre 2010,  j'écoutais presque tous les postes de Télé, je zappais comme un malade passant de RDI à LCN, du journal de TVA à Radio Canada, comme si j'attendais qu'un journaliste dise qu'il est encore en vie.

    En allant au dodo,

    Du salon, je trainais les pieds comme quelqu'un qui avait reçu une charge dans le dos. Une fois dans la chambre, J'ai alors annoncé à ma copine déjà couchée mais encore éveillée que le ministre Claude Béchard était mort et elle m'a répondu: "C'est qui Claude Béchard? " J'ai allumé la télé dans la chambre et je lui dis: " regarde !" et sa réplique m'a surpris. " Oh non pas lui ? " Elle le connaissait même sans le savoir.  S'il y a une personne qui ne s'intéresse pas à la politique, c'est bien ma copine. Mais, elle connaissait bien Claude Béchard à cause de son combat pour le cancer et sa joie de vivre. C'est assez édifiant n'est ce pas? Même les personnes qui ne le connaissaient pas le connaissaient finalement. C'est ça un bon gars, moi je dirai bon mec

     Injustice

    Claude comme les gens l'appellent dans le Kamouraska était un homme authentique, sympathique, amoureux de sa région, valeureux représentant de son comté et soldat de premier ordre, de qualité et de grade supérieur pour son parti.

    Je savais que le rencontrer me ferait du bien  et ferait du bien aux internautes qui suivent mes aventures. Je vous mentirai si je vous disais que la politique ne m'intéresse pas, au contraire et mon idole était Claude Béchard. Il avait le sourire, l'allure, la simplicité , la classe, le respect et surtout la franchise qui manque à bien des hommes politiques en ce moment. Je voulais parler avec lui de sa passion pour la politique, je voulais savoir quelles étaient les réalisations dont-il en était fier et surtout comment faire pour aider les jeunes entrepreneurs et éviter l'exode des régions bref j'avais un paquet d'affaire à jaser avec lui. 

    ADIEU

    C'est avec beaucoup de tristesse que je dis ADIEU à cet illustre homme, à cet homme humble, à cette idole, à cette personne qui sans le savoir m'a donné le goût de la politique au moment où tout le monde se désintéresse et la fore de croire en nous. Pourquoi la vie est-t-elle si injuste? C'est toujours les belles personnes qui s'en vont. Il avait juste 41 ans. Oui 41 printemps et cela contraste avec un joli reportage de Jean-philippe Cipriani à Radio-Canada  il y a deux jours. Dans ce reportage, il présentait le club des centenaires du Québec. On n'y voyait des hommes et des femmes qui avaient 105 ans. Oh que Oui!!! 105 printemps. 

    ADIEU Claude et si un jour je faisais de la politique, et bien, ce serait sans doute grâce à  toi. Puisse ta famille rester forte.

     

     

    Félix Nitiwé


  • Commentaires

    1
    Paul-Andr
    Mercredi 8 Septembre 2010 à 16:59
    Quel hommage rendu!
    Vous me faites brailler M Mitiwé. Je suis comme votre blonde car la politique ne m'allume pas mais votre hommage à Claude Béchard me sort les larmes de yeux. Vous là, vous êtes Québécois pas à peut près.

    Je vais envoyer ce lien à tous mes amis.
    Félicitations et sachez que vous aussi que vous êtes un bon gars.
    On a un ami en commun Philippe. C'est lui m'a envoyé le lien de votre blog et j'adore déjà vous lire pourtant je ne lis pas les blogs.
    2
    Lucie
    Mercredi 8 Septembre 2010 à 17:10
    Bravo Félix pour ce blog.

    Tu as totalement raison, moi non plus je ne le connaissais pas mais au fond je me rappelle bien de son combat.
    C'est bien de lire un immigrant qui parle de la politique d'ici, vraiment tu es brillant comme garçon. tu touches à tous les sujets et tu es toujours pertinent. Claude Béchard était vraiment un bon gars du Québec. Je suis du BSL et ici c'est la tristesse.

    J'aime mieux lire ton blog que d'écouter la télé. Tout en compliment ça ! Tu écris comme tu parles et j'aurai tellement aimé écrire le français comme toi.

    Courage à toi et à la famille de Claude Béchard. Comme le premier commentaire, moi aussi je vais envoyer des liens pour lire ton blog. C'est bien dit.
    3
    Lodovic Tremblay
    Mercredi 8 Septembre 2010 à 18:37
    Que dire de plus , chapeau à cet homme d'envergure. 41 ans c'est jeune en effet et c'est toutjours les mêmes qui nous quittes prématurément. Vous avez traité votre article avec beaucoup de respect contrairement aux assoifés de pouvoir de PQ qui disent de niaiseries. Bravo M Nitiwé et dommage que vous ne l'aviez pas rencontré . La province est en deuil.

    Bonne continuation, vous avez un excellent sens de la rédaction et de la narration.
    Très intéressant ce blog, une belle découverte pour moi.
    J'èspère que mon commentaire sera visible. lol

    Alma vous dit bonjour.
    4
    Mercredi 8 Septembre 2010 à 19:21
    Merci pour ce vibrant hommage. 41 ans c'est beaucoup trop jeune pour un combattant comme Claude Béchard.
    Ce que j'ai apprécié dans votre blog c'est ce contraste à la fin où vous parliez du club des centenaire. C'est assez révélateur. Je suis agréablement surprise de savoir que vous venez de Rimouski. C'est mon coin aussi. J'ai aimé vous lire. Au plaisir.

    Wow!!!
    5
    Nelson
    Mercredi 8 Septembre 2010 à 22:59
    Courage à la famille de M Béchard et félicitations à toi pour ce beau billet. Je suis allé voir tes vidéos sur youtube et je trouve que tu fais un travail formidable .

    Je te félicite et à la lumière de ce que je lis, tu sembles être bien intégré dans notre société. Tout monde parle de ton blog et je ne pouvais ne pas venir jeter un coup d'oeil.

    Aurevoir.
    Nelson de Rosemont.
    6
    Brigitte Mailloux
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 14:34
    Quelle tristesse. quelle perte, un si grand homme, si jeune....et le cancer.
    Si on fie à la bible, il parait que le bon Dieu a besoin de bons serviteurs auprès de lui. Claude Béchard, serait de ces personnes-là?

    Beau texte, beau résumé. Il est très touchant ton hommage à Claude Béchard.

    Merci de savoir nous toucher par tes lettres.
    7
    Albert Tonga
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 14:49
    Je suis nouvellement arrivé au Québec et je ne connais pas encore le paysage politique pour savoir de qui vous parlez mais, à travers ce que j'ai lu, je comprends que le Québec a perdu une personnalité très importante et que votre rêve de la rencontrer est brisé. vous savez la vie est faite ainsi et je vous présente toutes mes sympathies. Je suis Camerounais et dans la communauté, vous êtes un exemple de réussite, j'ai écouté vos entrevues à la radio et j'aimerai bien vous connaître.

    J'admire ce que vous faites tant en littérature, tant en affaire. Vous avez beaucoup de talent et cela m'inspire énormément.

    Albert Tonga, Trois-Rivières
    8
    felixlechat1 Profil de felixlechat1
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 14:50
    Merci à vous pour vos commentaires.
    9
    felixlechat1 Profil de felixlechat1
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 14:52
    Laissez-moi vos coordonnées et il me fera plaisir de communiquer avec vous. Bienvenue au Québec et à Trois-Rivières.

    Félix Nitiwé
    10
    Genevi
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 23:42
    Bravo pour cet article. Votre hommage se veut très sincère.
    Je pense que cela aurait une bonne chose si vous aviez rencontré M Béchard. Par ailleurs, votre texte est si bien écrit que sa famille en serait fière.

    Dites-vous bien que quelque part, il y a une vie plus juste pour les justes.

    Continuez d'écrire votre blog car il est très plaisant à lire.
    11
    Stephane de Rimouski
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 14:30
    Adieu à un homme persévérant et à l'écoute de son monde. J'ai eu la chance de le connaître car je suis en photo et il a toujours été fin.

    Bravo aussi à toi Félix pour ce beau billet. T'es vraiment fin .
    12
    Ren
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 14:40
    Je suis très heureux de vous lire et très émue pour ce témoignage assez touchant merci. Vous êtes devenu le blogueur le plus lu dans notre service et tout le monde parle de vous.

    J'admire cette liberté de ton que vous avez et cette franchise de parler de vos émotions.

    Vraiment, je suis bouche-bée, je ne connais pas d'homme aussi lucide et entreprenant.

    Félicitations et vous pouvez me compter parmi vos fans.

    Mes sympathies à la famille Béchard et une parenthèse, comment pourrai-je avoir vos trempettes? j'habite Ste-Thérèse à la Rive-Nord?
    13
    Claude Aubry, Vaudre
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 14:43
    Un départ prématuré et brutal.

    Un blog bien rédigé et très émouvant.

    Si la politique vous intéresse allez, foncez car vous avez l'étoffe de part votre belle sympathie mais attention !
    Il serait tant de voir des personnes de couleurs de manière très active dans la politique provinciale.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :